jeu. Mai 26th, 2022

Le lien entre stratégie et financement est le fondement de l’entreprise. Toutes les stratégies nécessitent un investissement. Les stratégies de croissance nécessitent des investissements substantiels. La stratégie de diversification nécessite l’achat de nouveaux équipements. La stratégie ne peut être mise en œuvre que si l’entreprise dispose d’un soutien financier.

Les besoins de financement des entreprises

L’entreprise doit s’assurer que la stratégie choisie correspond aux moyens financiers dont elle dispose. Il doit estimer la demande liée au cycle d’exploitation et la demande liée au cycle d’investissement.

Besoins opérationnels : L’entreprise a besoin de fonds pour financer ses opérations : achats de matières, stockage, transformation et stockage des produits finis. Plus le cycle d’exploitation est long, plus la demande de financement est importante. Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) mesure le montant du capital investi en continu dans le cycle d’exploitation. Les stratégies visant à stimuler les activités des entreprises augmenteront le fonds de roulement qui doit être financé.

Besoins d’investissement : Pour les entreprises qui veulent survivre et rester compétitives, l’investissement est essentiel. Les investissements comprennent l’achat de biens durables qui permettent à l’entreprise d’exercer des activités et de générer des bénéfices ultérieurs. L’investissement génère des besoins de financement (BFI).

Les besoins permanents de financement des opérations couvrent l’ensemble de ces besoins de financement (BFI + BFR).

Les modalités de financement des entreprises

Les entreprises peuvent financer leurs besoins par des fonds internes ou des ressources financières externes.

L’augmentation de capital est l’augmentation de capital de la société par émission d’actions nouvelles.

Emprunt obligataire : Il s’agit d’un emprunt à long terme (7 à 15 ans) accordé par de nombreux prêteurs qui acceptent des « obligations » en échange Cette pratique est réservée aux grandes entreprises.

L’autofinancement fait référence à l’utilisation des ressources générées par l’entreprise au cours d’un exercice financier en tant que financement d’investissement. L’entreprise doit avoir la capacité de lever ses propres fonds pour conserver son indépendance, sa liberté de mouvement et sa capacité d’emprunt.

Prêt bancaire : La banque fournit des fonds à l’entreprise après avoir examiné la situation financière de l’entreprise. Les prêts sont payés avec intérêts et sont remboursés par tranches ou en totalité lorsqu’ils sont dus (5-10 ans). C’est un moyen rapide d’obtenir du financement. Son coût est généralement élevé et les banques doivent généralement fournir des garanties.

L’escompte est une opération de crédit dans laquelle les banques rachètent des billets de trésorerie avant l’échéance au montant moins les intérêts de l’entreprise. Le recouvrement des créances est garanti par la banque.

L’affacturage est qu’un établissement de crédit spécial (factor) est responsable des comptes débiteurs sous forme de commission. Facteurs affectant le recouvrement de créances.

Bail : Il s’agit d’un contrat de bail à durée déterminée pour un bien meuble ou immeuble, et vous pouvez choisir de l’acheter à son échéance. Ce système simple et rapide permet aux entreprises de disposer d’actifs sans investir de capital. Très utile pour le financement d’équipements avec un développement technologique rapide.

Les découverts bancaires sont des prêts de trésorerie destinés à répondre à la demande potentielle de l’entreprise d’équilibrer ses flux de trésorerie.

Pour voir plus d’articles, visitez nos blogs.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.