jeu. Mai 26th, 2022
drone

Étant à la fois un bel outil de travail et de loisir, cet objet volant qu’est le drone attire l’attention de plusieurs millions de personnes à travers le monde. Mais on a oublié de vérifier une chose : peut-on faire voler un drone sous la pluie ? Avez-vous déjà eu cette idée de faire voler votre drone sous la pluie ? Avant de vous lancer, veuillez d’abord lire ce qui suit.

Le drone et la pluie

Le drone et la pluie ou plus précisément l’eau ne font pas bon ménage. Il suffit de quelques gouttes d’eau pour transformer ce merveilleux engin en un appareil mort. Est-ce que les drones ne sont donc pas étanches ? La réponse est oui, si la goutte d’eau n’atteint pas la carte mère. Dans le cas contraire, il n’y a plus de chance que votre drone se rétablisse.

Le fait de se mettre en contact avec l’eau peut produire des courts-circuits sur sa carte et l’endommager à tout jamais. Pire encore, ses hélices peuvent ne plus fonctionner. Et un drone qui ne peut pas voler, ce n’est plus un drone.

Ce qui confirme donc que vous ne pouvez pas faire sortir et voler votre drone sous la pluie que si et seulement si vous savez comment protéger sa carte de l’humidité. Même les meilleurs drones avec caméra intégrée peuvent ne plus avoir d’utilité si de l’eau entre en contact avec leur carte mère.

Qu’est-ce qui se passe lorsque le drone vole sous la pluie ?

Eh bien, si votre drone vole sous la pluie, il se peut que les gouttelettes d’eau touchent la carte et les autres petites pièces électroniques. C’est ce qui va produire des courts-circuits et si vous n’agissez pas cela peut virer à la fusion des câbles et à d’autres circuits beaucoup plus dangereux.

Et si les régulateurs de vitesse de votre drone sont aussi touchés par l’eau, ses moteurs peuvent aussi cesser de fonctionner. Et pas que cela ! Cela peut aussi endommager la carte de contrôle ainsi que la batterie du drone en question.

Mais retenez également que le mauvais temps ne se limite pas à la pluie. Même en pleine neige, il est défendu de faire sortir son drone pour ne pas à le voir détruit.

N’est-il donc pas possible de protéger le drone contre la pluie ?

Vous avez donc peur de ne jamais pouvoir profiter de votre drone en ces temps pluvieux ? Attendez. Il y a une solution pour protéger votre drone de la pluie et des autres conditions météorologiques.

La première solution consiste à utiliser une protection intégrée contre l’eau et le vent qui est disponible dans les boutiques ou sur les sites de vente de drone. Il s’agit d’une imperméabilisation par le bricoleur de ces aéronefs non habités. Il est le seul à savoir le type de protection dont votre drone a besoin.

Mais pour cela, vous devez savoir l’indice de protection de votre drone soit manuellement soit à l’aide de Google qui apparaît sous la forme « IP » suivie de 2 chiffres sur le drone lui-même. Le premier chiffre représente la protection contre les particules solides (poussières, par exemple) et le second contre les éléments liquides. Ce dernier peut aussi être un « X » au lieu d’un chiffre.

Suivez maintenant sur ce lien les différentes applications d’un drone.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.